Synthé modulaire “Feedback” sur Behringer MX-602

Pierre, un collègue nous a amené, il y a quelques semaines, un extrait MP3 de ses expérimentations de la veille : il avait branché son lecteur-enregistreur MP3 en boucle avec sa table de mixage (erreur de manipulation) : ça donnait un bon gros son analogique !

Sur mon étagère traîne une vieille (mauvaise) table de mixage “premier prix” Behringer MX-602. Je me suis dis : “Pourquoi avoir besoin d’un appareil externe ? Le souffle de cette mixette est tellement présent qu’elle se suffira à elle-même”. Voici une prise de vue du système, câblé bien évidemment avec des câbles de basse qualité (il faut augmenter au maximum les interférences) :

Mon premier synthé modulaire homebrew
Mon premier synthé modulaire “homebrew”

Et après deux heures de triturations en tous genres, voici deux démos :

[audio:https://www.xaviermiller.be/audio/modular/01-Pianoh.mp3]

PianOh

[audio:https://www.xaviermiller.be/audio/modular/02-Serenatah.mp3]

SerenatAh

Un meuble rack 19 pouces … IKEA !

Ces derniers temps, j’ai acquis quelques racks d’occasion pour compléter mes synthés claviers (Trinity Plus et Triton Studio 88) : un JV-1080, un TX-802, un Eurorack RX-1602 (et bientôt un D-110).

Pour l’instant, ils trônaient au milieu du bureau sur une vieille table à roulettes placée à côté des claviers. Ce n’était vraiment pas esthétique : un spaghetti de câbles divers (alimentation, audio, MIDI et USB) passaient à travers tout le bureau, entre le PC qui était dans un coin et cet amas de boîtes métalliques sonores.

Je suis parti à la recherche de boîtiers rack 6U, mais je trouvais que débourser 60-100€ était trop cher. Sans compter le prix d’un meuble rack de studio !

Puis, sur le forum Audiokeys, quelqu’un a donné la solution : une table de nuit IKEA !

Sa référence : IKEA “CORRAS”.

IKEA CORRAS en action !

Dimensions:

  • Largeur: 52 cm
  • Profondeur: 40 cm
  • Hauteur: 58 cm

J’ai pris une version “plaqué bouleau”, qui était en promo à Ternat pour 19,90€ (au lieu de 29,90€). Mais en ce jour (21 janvier 2008), le “plaqué bouleau” ne figure plus dans le catalogue ; seule reste la version “blanc” en Belgique (il faudra aller en France pour trouver le “plaqué bouleau”).

La largeur intérieure convient parfaitement pour les racks 19 pouces : il y a un jeu de 1,5 cm entre les boîtiers et les parois latérales, et les faces avant reposent sur les panneaux sans les dépasser. Les panneaux sont assez épais que pour éventuellement fixer les racks avec des vis (pas essayé, je crains que le bois aggloméré qui constitue les planches ne se fendille).

En profondeur : assez d’espace à l’arrière pour placer les câbles sans que tout ne dépasse du meuble (donc on pourrait ajouter un panneau à l’arrière pour tout cacher)

En hauteur, j’ai mis la planche au plus bas, laissant en-dessous assez de hauteur pour les blocs multi-prises, et au-dessus, j’ai placé l’équivalent de 6 unités ; il reste 1-2 unités de libre.

Niveau qualité : c’est du “made in China”, les trous sont mal forés, ce qui fait que monté, le meuble est très mal ajusté (les bords des planches ne sont vraiment pas alignés). Comme table de nuit, c’est extrèmement moche ! Mais pour le prix, il n’y a pas mieux. Et cachée par les racks, elle semble très esthétique, du moins plus belle qu’un rack en plastique ABS ou en bois renforcé d’aluminium.