Category Archives: linux

LinuxFromScratch + Portage = GentooFromScratch !

Que se passe-t-il quand on ajoute à LinuxFromScratch le gestionnaire de paquets “Portage” de Gentoo ?

Nous obtenons un objet Geek ultime, une meta-distribution Linux basée sur sources, construite à partir de zéro… ou presque : il faut toutefois partir d’une distribution Linux quelconque, possédant un compilateur (GCC) et quelques outils de développement de base. Par exemple, un live CD SystemRescueCD ou Ubuntu.
Puis s’inspirer du manuel de LinuxFromScratch, y greffer Python, installer à la main Portage (hé oui, il n’y a pas d’outil de déploiement tel “configure”, ni aucun “Makefile”), donner quelques coups de tourne-vis, et nous arrivons à générer un mythique “stage1 ” Gentoo, qui sert de base (aux développeurs et geeks) pour construire leur méta-distribution linux préférée.

Comme dit dans mon billet précédent (en anglais), j’ai commencé mi-juin 2010 à chercher cette pierre philosophale qu’est “Gentoo From Scratch”. Et mon surnon, l’Alchimiste, semble se vérifier : je viens de réussir un script qui, avec un minimum d’étapes, part de zéro ou presque, pour arriver à un stage3 Gentoo semblable à ce que Gentoo propose pour une installation.
Mais… je l’ai construit tout seul !

À quoi cela sert-il ? Tout simplement à rien, juste à assouvir une curiosité intellectuelle, et comprendre à fond comment fonctionne un système d’exploitation, en commençant par ce qu’on appelle la “toolchain”.

Cette expérience m’a permis d’observer énormément de choses. J’aurai enfin quelque chose à dire dans ce blog !

Une fois les tests terminés (vérifier et stabiliser le script, et l’essayer à partir de différents LiveCD, en 32 et 64 bits), ce script sera publié et expliqué.

À bientôt !

Coming soon: Gentoo From Scratch!

Hello,

I am a Gentoo Linux fan since 2004. And just before, I used LinuxFromScratch. The jump from LFS to Gentoo seems logical since both distributions are source-based, and Gentoo has a powerful package manager called Portage.

There is a small disturbing thing when starting a Gentoo system : you need a “stage3” (but I prefer to stay at stage1), which is a small chroot base to build a Gentoo-based distribution.

This is thus a “chicken and egg” problem : to build a Gentoo system, you need a Gentoo system.

But, since Gentoo is source-based, and since  Portage is compiled from sources, what about generate a stage3 from scratch?

This is my latest “über Geek” trip, started mid-june 2010. After hours and hours to create a working base, I just managed to get a stage1 this evening. The next step is to enter into it to genererate the final stage3 and build a Gentoo system… from scratch.

I will come later with full details and explanations on how to successfully achieve this mission.

See you back soon!

Swfdec : un lecteur Flash libre

Je ne sais pas pourquoi, mais je suis en pleine phase “geek”. Peut-être est-ce dû à l’enthousiasme généré par mon changement d’emploi ou d’autres facteurs privés, mais j’ai décidé de me faire peur : nettoyer les USE flags de ma Gentoo aux petits oignons, trop stable à mon goût (aucun paquet non fonctionnel ou cassé depuis des lunes…).

En “nettoyant” ma distribution linux favorite, j’ai constaté que peu de mes applications nécessitent les librairies de combatibilité binaire 32 bits :

  • Wine
  • Skype
  • DialogBlocks (Personal Edition, reçue gracieusement avec le “wxBook”)
  • Flash

Je n’utilise presque pas Wine, car je préfère encore utiliser une machine virtuelle ou redémarrer sous Windows, Skype n’est jamais démarré (car notre téléphone Siemens est attaché au PC — et donc le login — de ma femme), que sous Linux j’utilise Code::Blocks plutôt que DialogBlocks (au boulot).

Et Flash ? Échaudé par Gnash, je n’avais plus cherché des alternatives libres et compatibles 64 bits pour Linux, jusqu’à ce que j’entende parler de Swfdec

Essayé et adopté (swfdec-mozilla)

J’arrive à visualiser la plupart des animations flash, dont celles de Youtube, grâce au support de ffmpeg 🙂

Bref, passage au profile “no-multilib” en cours…

PS: par contre, le driver nv, c’est pas vraiment terrible (impossible de voir les vidéos en flash), rien ne vaut le driver propriétaire nVidia !

Geek attitude : le clavier Dvorak

Ça y est, je viens de passer au clavier Dvorak. Non, rien à voir avec le compositeur, mais une disposition de clavier plus ergonomique que l’AZERTY ou le QWERTY.

Clavier Dvorak (Source : Wikipedia)

L’apprentissage se passe assez bien, grâce au fait que ma frangine m’a convaincu de suivre des cours de dactylo à l’école, et que donc écrire à l’aveugle sur mon bon vieux clavier AZERTY se fait sans trop de peine (après avoir imprimé la disposition, qui trône auprès de l’écran).

Si cela vous tente, voici quelques liens :