Categories
général

Petites annonces

Suite au succès de ses petites annonces réelles et décalées, Yves Dauteuille les a toutes consignées sur son blog, afin que son oeuvre ne disparaisse pas une fois son grenier vidé.

A lire sans modération, c’est plus agréable qu’une rubrique nécrologique écrite en suédois.

https://yves-dauteuille.blogspot.com/

Categories
linux

Ubuntu Netbook 10.10 ? Zéro pointé !

Ce vendredi 15/10 a lieu une réunion de mon groupe Linux CULButte. Le thème est “Ubuntu 10.10”. À cette occasion, je me suis dévoué pour préparer une clef USB “Ubuntu Netbook 10.10”, afin de tester sur mon netbook et, à la réunion, sur une tablette “United Pepper”.

Je télécharge donc l’image “ISO” de la version “Netbook”, et tente de l’installer via l’utilitaire Windows.
Premier mauvais point : la clef USB ainsi générée ne démarre pas !!!
Comment ?!? Ubuntu ne peut pas s’installer depuis Windows ? Tant pis pour 99% des utilisateurs de PC.

Deuxième tentative depuis Linux. Vu que je n’ai pas Ubuntu d’installé (vous ai-je déjà dit que je suis fana de Gentoo ?), je passe en mode “manuel”, comme je le fais déjà pour System Rescue CD ou d’autres ISO linux, via “syslinux”. La manipulation n’est pas difficile une fois qu’on la maîtrise bien.
Deuxième échec : même résultat qu’avec Windows : impossible de démarrer la clef USB !!!

Troisième essai : je pars de ma clef USB “System Rescue CD”, j’y ajoute un menu “Ubuntu”, l’image du système, et ça passe (en QWERTY, mais soit).
Et sans connectivité internet, je rencontre des instabilités : Nautilus crashe en permanence, le lecteur audio aussi, …

En cherchant dans les forums, je remarque que je ne suis pas seul dans ce cas, et que l’un des seuls outils permettant de générer correctement une clef USB est le “Ubuntu Startup Disk Creator”. Je monte mon disque dur contenant l’image iso, je prends une deuxième clef USB, et je lance l’outil. Je commence à comprendre une source du problème : contrairement à l’habitude, la clef est partitionnée comme un disque dur, alors que souvent, formate l’entièreté du disque directement en vfat.

Le système “Unity” est assez sympa, pas encore assez mûr à mon avis, mais il est prometteur.

En conclusion : même contre 2 barils d’Ubuntu Netbook 10.10, je ne quitterais pas encore Gentoo !

Gentoo est la seule distribution Linux qui survit plus que 30 minutes entre mes mains. Suis-je vraiment trop exigeant, ou bien est-ce que ces distributions “tout public” se veulent un peu trop tape à l’oeil, et basées sur des composants trop récents, peu testés, mal intégrés, instables ?

C’était mon ziverderââ du jeudi, poussé dans le vide intersidéral de l’Internet (qui lit ce blog inutile à part son auteur ?).

Ubuntu Netbook 10.10 ? Un Zéro Pointé !

Categories
général

Love Is In The Air…

Love Is In The Air

Categories
gentoo linux

The Gentoo From Scratch script is here!

Please read the Gentoo From Scratch page to get more information

Categories
gentoo linux

Gentoo From Scratch : ça avance

Bonne nouvelle : le script “Gentoo From Scratch” est en phase de tests. Ce script télécharge toutes les sources nécessaires, génère un environnement “Linux From Scratch” (version 6.6), ajoute Portage (de Gentoo), puis crée un “stage 0 ” (un terme de mon invention), puis un stage 1, … jusqu’au stage 3.

Testé pour l’instant à partir d’une Gentoo, les prochaines étapes seront de l’exécuter depuis Ubuntu, Debian, LinuxFromScratch (Live CD).
D’ici quelques temps, le script sera publié.

Categories
gentoo linux

LinuxFromScratch + Portage = GentooFromScratch !

Que se passe-t-il quand on ajoute à LinuxFromScratch le gestionnaire de paquets “Portage” de Gentoo ?

Nous obtenons un objet Geek ultime, une meta-distribution Linux basée sur sources, construite à partir de zéro… ou presque : il faut toutefois partir d’une distribution Linux quelconque, possédant un compilateur (GCC) et quelques outils de développement de base. Par exemple, un live CD SystemRescueCD ou Ubuntu.
Puis s’inspirer du manuel de LinuxFromScratch, y greffer Python, installer à la main Portage (hé oui, il n’y a pas d’outil de déploiement tel “configure”, ni aucun “Makefile”), donner quelques coups de tourne-vis, et nous arrivons à générer un mythique “stage1 ” Gentoo, qui sert de base (aux développeurs et geeks) pour construire leur méta-distribution linux préférée.

Comme dit dans mon billet précédent (en anglais), j’ai commencé mi-juin 2010 à chercher cette pierre philosophale qu’est “Gentoo From Scratch”. Et mon surnon, l’Alchimiste, semble se vérifier : je viens de réussir un script qui, avec un minimum d’étapes, part de zéro ou presque, pour arriver à un stage3 Gentoo semblable à ce que Gentoo propose pour une installation.
Mais… je l’ai construit tout seul !

À quoi cela sert-il ? Tout simplement à rien, juste à assouvir une curiosité intellectuelle, et comprendre à fond comment fonctionne un système d’exploitation, en commençant par ce qu’on appelle la “toolchain”.

Cette expérience m’a permis d’observer énormément de choses. J’aurai enfin quelque chose à dire dans ce blog !

Une fois les tests terminés (vérifier et stabiliser le script, et l’essayer à partir de différents LiveCD, en 32 et 64 bits), ce script sera publié et expliqué.

À bientôt !

Categories
gentoo linux

Coming soon: Gentoo From Scratch!

Hello,

I am a Gentoo Linux fan since 2004. And just before, I used LinuxFromScratch. The jump from LFS to Gentoo seems logical since both distributions are source-based, and Gentoo has a powerful package manager called Portage.

There is a small disturbing thing when starting a Gentoo system : you need a “stage3” (but I prefer to stay at stage1), which is a small chroot base to build a Gentoo-based distribution.

This is thus a “chicken and egg” problem : to build a Gentoo system, you need a Gentoo system.

But, since Gentoo is source-based, and since  Portage is compiled from sources, what about generate a stage3 from scratch?

This is my latest “über Geek” trip, started mid-june 2010. After hours and hours to create a working base, I just managed to get a stage1 this evening. The next step is to enter into it to genererate the final stage3 and build a Gentoo system… from scratch.

I will come later with full details and explanations on how to successfully achieve this mission.

See you back soon!

Categories
geek

Voilà pourquoi j’aime emacs

Emacs is not just an editor
Emacs is not just an editor
Categories
linux

Linux 2.6.29 “TUZ edition” est sorti

La version 2.6.29 du noyau Linux est bien particulière…

TUZ rempace Tux pour une fois
TUZ rempace Tux pour une fois

Source LinuxFR

Categories
musique

Synthé modulaire “Feedback” sur Behringer MX-602

Pierre, un collègue nous a amené, il y a quelques semaines, un extrait MP3 de ses expérimentations de la veille : il avait branché son lecteur-enregistreur MP3 en boucle avec sa table de mixage (erreur de manipulation) : ça donnait un bon gros son analogique !

Sur mon étagère traîne une vieille (mauvaise) table de mixage “premier prix” Behringer MX-602. Je me suis dis : “Pourquoi avoir besoin d’un appareil externe ? Le souffle de cette mixette est tellement présent qu’elle se suffira à elle-même”. Voici une prise de vue du système, câblé bien évidemment avec des câbles de basse qualité (il faut augmenter au maximum les interférences) :

Mon premier synthé modulaire homebrew
Mon premier synthé modulaire “homebrew”

Et après deux heures de triturations en tous genres, voici deux démos :

[audio:https://www.xaviermiller.be/audio/modular/01-Pianoh.mp3]

PianOh

[audio:https://www.xaviermiller.be/audio/modular/02-Serenatah.mp3]

SerenatAh