Ubuntu Netbook 10.10 ? Zéro pointé !

Ce vendredi 15/10 a lieu une réunion de mon groupe Linux CULButte. Le thème est “Ubuntu 10.10”. À cette occasion, je me suis dévoué pour préparer une clef USB “Ubuntu Netbook 10.10”, afin de tester sur mon netbook et, à la réunion, sur une tablette “United Pepper”.

Je télécharge donc l’image “ISO” de la version “Netbook”, et tente de l’installer via l’utilitaire Windows.
Premier mauvais point : la clef USB ainsi générée ne démarre pas !!!
Comment ?!? Ubuntu ne peut pas s’installer depuis Windows ? Tant pis pour 99% des utilisateurs de PC.

Deuxième tentative depuis Linux. Vu que je n’ai pas Ubuntu d’installé (vous ai-je déjà dit que je suis fana de Gentoo ?), je passe en mode “manuel”, comme je le fais déjà pour System Rescue CD ou d’autres ISO linux, via “syslinux”. La manipulation n’est pas difficile une fois qu’on la maîtrise bien.
Deuxième échec : même résultat qu’avec Windows : impossible de démarrer la clef USB !!!

Troisième essai : je pars de ma clef USB “System Rescue CD”, j’y ajoute un menu “Ubuntu”, l’image du système, et ça passe (en QWERTY, mais soit).
Et sans connectivité internet, je rencontre des instabilités : Nautilus crashe en permanence, le lecteur audio aussi, …

En cherchant dans les forums, je remarque que je ne suis pas seul dans ce cas, et que l’un des seuls outils permettant de générer correctement une clef USB est le “Ubuntu Startup Disk Creator”. Je monte mon disque dur contenant l’image iso, je prends une deuxième clef USB, et je lance l’outil. Je commence à comprendre une source du problème : contrairement à l’habitude, la clef est partitionnée comme un disque dur, alors que souvent, formate l’entièreté du disque directement en vfat.

Le système “Unity” est assez sympa, pas encore assez mûr à mon avis, mais il est prometteur.

En conclusion : même contre 2 barils d’Ubuntu Netbook 10.10, je ne quitterais pas encore Gentoo !

Gentoo est la seule distribution Linux qui survit plus que 30 minutes entre mes mains. Suis-je vraiment trop exigeant, ou bien est-ce que ces distributions “tout public” se veulent un peu trop tape à l’oeil, et basées sur des composants trop récents, peu testés, mal intégrés, instables ?

C’était mon ziverderââ du jeudi, poussé dans le vide intersidéral de l’Internet (qui lit ce blog inutile à part son auteur ?).

Ubuntu Netbook 10.10 ? Un Zéro Pointé !