Dring, dring… euh… Eddy Merckx

Suite de l’article “Un vélo électrique ?”

J’ai eu l’occasion de tester un vélo électrique début avril : un Matra iStep City, équippé en série d’un moteur BionX de 250W.

Pas assez puissant : le trajet aller est constitué d’énormément de côtes et la batterie était presque à plat à l’arrivée, ce qui fait que je devais charger la batterie deux fois par jour. En tenant compte d’une vie d’au moins 500 recharges et 200 jours de boulot, on arriverait à devoir changer la batterie tous les ans.

Donc abandon de ce modèle.

La revue Test-Achats a publié en avril 2008 un article concernant les vélos électriques. Ils proposent deux autres modèles supérieurs au BionX, mais un peu chérôts à mon goût.

Et les beaux jours arrivèrent. Je suis sorti quelques fois avec mon bon vieux city bike (un Scott Mendocina, âgé de 15 ans et récemment remis à neuf), et j’ai essayé de refaire l’itinéraire sans assistance. Et je fus heureux de constater que j’étais bien capable de subir ces 8 km de grosses côtes et revenir sans souci.

Ce matin, je décidai donc de partir à vélo, et suis arrivé sans encombre au boulot, un peu en sueurs, mais content ! Après un bref rafraîchissement aux toilettes, je pus travailler sereinement et rentrer sur les chapeaux de roues.

Verdict : pour 18 km

  • aller : 1 h (beaucoup de montées)
  • retour : 45 min (énormément de descentes)

Bref, demain, j’recommence 😀

PS: Petite explication : le titre reprend l’entièreté (ou presque) d’une chanson de Sttellla